Bienvenue

Vins en GROS et vin au DETAIL : une sélection de grands crus, un large choix de vins : Languedoc, Roussillon, Côtes du Rhône, Provence, Bourgogne, Bordeaux, Champagne, Italie, Espagne et de spiritueux : whisky, Cognac, rhum, vodka, eau de vie, liqueurs...

15/07/2019

Peut-on refroidir un vin rouge ? Le caviste vous répond...

Interview du journal Vign'ette de juillet 2019
Peut-on refroidir un vin rouge et surtout le boire frais ?
Le simple fait de poser la question peut paraître une hérésie !!! Comment est-il possible d'envisager une idée pareille. Le Journal Vign'ette dans sa dernière édition aborde ce sujet délicat avec Jean Guizard. Nous allons vous apporter des réponses et des conseils pour bien consommer les vins rouges et notamment pendant cet été caniculaire.

En effet, on a toujours appris qu'il fallait chambrer les vins. Et qui dit chambrer pense à réchauffer, surtout pas refroidir... Mais si l'on recherche l’étymologie de ce verbe cela veut dire mettre à température de la chambre. Si l'on remet dans son contexte originel du siècle précédent, les chambres étaient avant peu chauffées et la température étaient plutôt entre 16 et 19°C. C'est d'une manière générale la bonne température pour consommer les vins rouges.

Que se passe-t-il dans la réalité quotidienne ? Nos logements modernes, mieux isolés que par le passé sont souvent surchauffés et dépassent allègrement les 19°C. Par ailleurs, nous ne mettons bien évidemment pas le vin dans nos chambres, mais plutôt dans la cuisine, qui est souvent la pièce la plus chaude de la maison en raison de la présence des plaques électriques, gazinière, four, frigidaire et autres appareils qui génèrent tous de la chaleur.

Alors méfions-nous de ne pas gâcher la dégustation du vin avec une mauvaise température de service. En effet, une chaleur excessive du vin va révéler l'alcool et créer un déséquilibre gustatif.

L'incontournable seau ou vasque à glaçons
Comment consommer du vin rouge l'été ?
Ce que nous venons de décrire est encore plus amplifié en été quand les températures extérieures montent à 30° voire comme cette année 40°C. Même dans nos maisons le soir la température est très élevée et pour qui n'aiment ni les rosés, ni les blancs, que faire ?

Non, ce n'est pas un crime de rafraichir un vin rouge !!! N'hésitez pas à passer la bouteille au frigidaire entre 30 minutes et une heure avant de servir le vin. Mais attention de ne pas les refroidir comme des blancs à 10-12°C, on parle bien de rafraichir. Pour information la température d'un frigidaire se situe entre 0 et 7°C selon l'emplacement. La température moyenne est entre 4 et 5°C ce qui est vraiment trop froid pour consommer un vin rouge. 

Ne laissez pas trop longtemps votre vin au frigidaire, car le servir trop froid va masquer ses arômes et lui faire perdre ses qualités gustatives. On peut également utiliser un seau à glace comme le font les sommeliers dans les restaurants.
L'idéal est d'avoir une vraie cave  enterrée ou une cave à vin électrique de conservation ou de service qui vous permettra de servir les vins à la parfaite température.

Et pourquoi pas mettre le vin au congélateur ?
La tentation est forte de mettre son vin au congélateur pour gagner du temps sur le refroidissement.  Néanmoins, cette technique est à manier avec des pincettes car la température du congélateur se situe entre -18° et -24°C. L'été l'amplitude thermique entre l'extérieur et le congélateur est de plus de 50°C. Or le vin n'apprécie que très modérément les grands chocs thermiques. Cela peut dénaturer ses qualités intrinsèques surtout si le vin congèle. D'autant que si vous oubliez la bouteille, sous l'effet de la congélation le bouchon en liège va se rétracter et le vin avec la pression va s'écouler. Il est préférable d'éviter cette méthode de rafraichissement, ou de minuter très précisément le temps passé au congélateur. Une durée de 15 minutes sera suffisante pour rafraichir et 30 minutes pour refroidir. Mais pas plus, on vous aura prévenu !!!

Suggestions de vins rouges à rafraîchir
Quels vins rouges peut-on rafraîchir ?
De plus en plus de vins rouges sont conçus par les vignerons avec des profils plus légers, autrement appelés "vins de soif"ou vin "glouglou".
Les vins de Loire comme le Saumur Champigny, le Pinot Noir de l'Abbaye Saint Pierre, les vins du Beaujolais comme le Brouilly du Domaine de Sermezy élaborés à base de gamay, les vins de Bourgogne et son Chevalier d’Éon des Frères Dampt, ou d'Alsace élaboré par Émile Boeckel issus du cépage Pinot Noir. Ces vins supporteront bien d'être rafraichis et seront de bons compagnons pour les apéritifs et repas d'été. 

Le Languedoc-Roussillon est plutôt réputé pour ses vins tanniques, mais il existe de plus en plus d'exception de vins légers et fruités, avec notamment les mono cépages en IGP Pays d'Oc, mais également certains vins d'assemblage en AOC Languedoc.
Sans être exhaustif nous pouvons vous conseiller le Bois-Moi du Chemin des Rêves, La Pimpanela de La Jasse Castel, le Pinot Noir du Mas Bres, du Domaine de Bachellery ou du Domaine de La Colombette, le Guillaumette du Domaine des Conquêtes ou son BIB Mon Bibi, le Grenache du Mas d'Agamas, l'Atypique de Pierre Talayrach...

En conclusion : buvez bien, buvez bon et en été n’hésitez pas à boire le vin rouge frais à condition qu'il soit adapté à ce type de service. D'une manière générale, il faut choisir des vins avec des profils peu tanniques et le mieux pour ne pas se tromper est de demander conseil à son caviste. Et si vous n'avez rien chez vous, n'hésitez pas à passer chez votre caviste qui a toujours quelques bouteilles fraiches à vous proposer...

🌞 ❄️ Nous vous souhaitons un bel été ❄️ 🌞
avec de bonnes bouteilles fraiches de vin rouge !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire